08.12 – Concert à deux orgues par Francis Jacob et Claude Roser.

Dimanche 8 décembre 2019 à 16h30

Concert à l’église de Saessolsheim.

Un programme entièrement consacré à la transcription : transformation et recréation de pièces qui sont au départ déjà des chef d’œuvres, et qui se retrouvent, pour certains, métamorphosés. Bach : Inventions, Sinfonias, Concertos, Prélude et Fugues du Clavier Bien Tempéré ; œuvres italiennes du 17è siècle, concerto de Hændel…

Entrée libre, plateau

Claude Roser et Francis Jacob

Depuis l’acquisition en 1999 de l’orgue de chœur Aubertin (5 jeux, transportable) venant compléter l’orgue Aubertin de tribune (1995), Francis Jacob et Claude Roser se sont fait une spécialité d’inventer du répertoire pour cette combinaison peu courante : deux orgues (ou davantage : le public de Saessolsheim a déjà eu l’occasion d’entendre 4 orgues !), mais aussi clavecin et orgue. Concerto brandebourgeois, musique de la Renaissance, ballets russes, Boléro de Ravel, variations Golberg, Mozart, les expériences et les programmes sont nombreux, autant de découvertes permettant de faire entendre dans des nouvelles versions parfois étonnantes des œuvres qui se prêtent à cet exercice.

Le public est installé entre les deux instruments : au chœur de la musique. Les procédés de dialogue, ainsi que le confort et la richesse d’être au milieu de ce «bain sonore» sont exploités au maximum. L’effet «stéréo» est saisissant.

Les exemples d’églises à plusieurs orgues ne manquent pas, dans des églises de ville ou de couvent, à partir du 16ème siècle. Dans certaines églises d’Italie ou d’Espagne, deux orgues se font face parfois vers l’avant de l’église ou dans le chœur et comportent deux buffets identiques. Dans les églises plus au Nord (France comprise), quand deux orgues sont présents, le schéma grand-orgue en tribune/orgue de chœur est le plus fréquent. Dans le passé, quand une église comportait plusieurs orgues, ceux-ci avaient avaient des fonctions précises, et ne jouaient qu’occasionnellement ensemble. Le répertoire à deux orgues est donc limité, aussi un programme tel que celui de ce concert se compose en grande partie de transcriptions. Pour ce concert, le programme sera consacré à des œuvres italiennes du 17e siècle, un concerto de Haendel, des transcriptions de J. S. Bach (inventions, sinfonias, clavier bien tempéré)…

Francis Jacob est professeur au Conservatoire de Strasbourg, Claude Roser est professeur à l’école de musique de Saverne. Il sont tous deux fondateurs de l’Association des Amis de l’Orgue de Saessolsheim.

Télécharger le pdf du programme de ce concert.

L’orgue de chœur de Saessolsheim, 5 jeux

L’orgue Aubertin de Saessolsheim (1995), 30 jeux