16.11 et 17.11 Week-end de concerts dans le cadre du 150è anniversaire de la naissance d’Arnold Schönberg

Week-end de concerts 16 et 17 novembre 2024.

Entrée gratuite (libre participation : plateau à la sortie). Pour soutenir nos activités musicales vous pouvez : • fréquenter nos concerts • en parler à des amis • adhérer à notre association • nous aider pour l’organisation et la réalisation de nos concerts en rejoignant le comité actif de notre association. Pour ces deux dernières possibilités, ou bien pour réserver pour les concerts : contact

Co-voiturage : si vous souhaitez participer à un co-voiturage, comme passager ou conducteur, contactez l’Association des Amis de l’Orgue de Saessolsheim, qui essaiera de l’organiser. Co-voiturer c’est : faire des économies, une bonne démarche par rapport à l’environnement, simplifier le parking, peut-être faire des rencontres sympathiques…

La suite d’une belle aventure !

Après différents programmes proposé au public de Saessolsheim, dont l’intégrale des Sonates pour violon et piano de Beethoven, puis l’intégrale des Sonates pour piano de Beethoven, et un récital Schumann, Michel Gaechter, dans le cadre du 150ème anniversaire de la naissance d’Arnold Schönberg propose deux concerts dans la salle polyvalente de Saessolsheim, aux programmes différents mais parfaitement complémentaires :

 
Samedi 16 novembre à 18h à la salle polyvalente de Saessolsheim : Récital de piano par Michel Gaechter : la Nuit Transfigurée.
Le programme comprendra des œuvres de Wagner, Brahms, Debussy, Bartók et Schönberg (la Nuit Transfigurée – Verklärte Nacht, dans une transcription réalisée par Michel Gaechter). 
Entrée gratuite – libre participation (plateau).
 
Télécharger le pdf du programme du concert du 16 novembre (récital de piano).
 
 
 
Dimanche 17 novembre à 16h30 à la salle polyvalente de Saessolsheim : Récital chant-piano par Hélène Le Corre (soprano) et Michel Gaechter (piano) : les Jardins Suspendus. 
Ce programme tissera des liens entre des mélodies de Claude Debussy (Trois Chansons de Bilitis et Trois poèmes de Mallarmé) et l’un des plus extraordinaires cycles de Lieder de l’histoire de la musique, Le livre des Jardins Suspendus (Das Buch der hängenden Gärten) d’Arnold Schönberg, composé en 1908 : l’importance de ce cycle est comparable aux grands cycles romantiques comme Les amours du poète (Dichterliebe) de Robert Schumann, ou encore le Voyage d’hiver (Winterreise) de Franz Schubert. Quelques pièces pour piano solo (Ravel, Berg) seront jouées dans les interludes.
Entrée gratuite – libre participation (plateau).
 
Télécharger le pdf du programme du concert du 17 novembre (chant – piano).
 
Ces deux concerts permettront également d’entendre un merveilleux piano Blüthner de 1877, restauré dans les règles de l’art par Benjamin Renoux.     
 
 
 
 
 

Hélène Le Corre

 

Hélène Le Corre a étudié à la Maîtrise de Radio France, au CNSM de Paris, et à la Musikhochschule de Vienne. En troupe à l’Opéra National de Lyon et à l’Opéra de Bern, elle se produit également en concert avec des ensembles comme Les Talens Lyriques, le MDR-Sinfonieorchester, l’Orchestre philharmonique de Radio France, Café Zimmermann, et le Quatuor Ludwig. Elle enregistre Mitridate de Mozart chez Decca, et le rôle titre de Il Trionfo di Clélia (Gluck) en première mondiale.

 
 
 

Michel Gaechter, piano

 

Michel Gaechter, piano

Michel Gaechter, né à Mulhouse, a étudié au CNSM de Paris où il approfondit, grâce à Germaine Mounier, sa compréhension de l’œuvre de Chopin. Intéressé par l’école russe de piano, il se perfectionne auprès de Vitaly Margulis à la Musikhochschule de Fribourg (Allemagne). En 1984 il est lauréat du Concours International Liszt/Mario Zanfi de Parme. La seconde école de Vienne (Schönberg, Webern, Berg) constitue pour lui un centre d’intérêt essentiel. Sa transcription de Verklärte Nacht de Schönberg a su retenir l’attention du Schœnberg Center de Vienne. Par ailleurs, le renouveau de l’interprétation de la musique ancienne et la pratique sur instruments historiques le marquent profondément et influencent de façon décisive sa lecture de l’ensemble du répertoire.

Michel Gaechter enseigne le pianoforte au Conservatoire et à l’Académie Supérieure de Musique de Strasbourg.

Trois vidéos de Michel Gaechter

1) 3è mouvement de la sonate D.894 en sol majeur de Schubert, concert du 10 mai 2019 à l’église Ste Aurélie de Strasbourg :

https://www.youtube.com/watch?v=MFzNO2_CMGw

2) Fanny Mendelssohn (1805-1847), Lied (1846) – pianoforte Theo Kobald (2009), d’après un modèle de Conrad Graf (environ 1826) – enregistrement live du 5 octobre 2014 à l’église St Jean-Baptise de Saessolsheim

https://www.youtube.com/watch?v=Q8ksLcYZABo

3) Richard Wagner (1813-1883), Siegfried-Idyll (1870), transcription de Glenn Gould révisée par Michel Gaechter – piano Bösendorfer Imperial – enregistrement live (2013) à l’église Notre-Dame du Schauenberg

https://www.youtube.com/watch?v=BXHtXq-GKe4&t=21s

Accès : Saessolsheim se trouve à 25 km au Nord-Ouest de Strasbourg (à 2 km de Landersheim, Adidas)

Il existe un bus Strasbourg – Saessolsheim et des possibilités de co-voiturage.