23.09 – 2ème concert de l’intégrale des sonates pour piano de Beethoven par Michel Gaechter

Dimanche 23 septembre à 16h30

Entrée gratuite (libre participation : plateau à la sortie). Pour soutenir nos activités musicales vous pouvez : • fréquenter nos concerts • en parler à des amis • adhérer à notre association • nous aider pour l’organisation et la réalisation de nos concerts (et stage) en rejoignant le comité actif de notre association. Pour ces deux dernières possibilités : contact

 

La suite d’une magnifique aventure !

Michel Gaechter débute en 2018 une série de 10 concerts sur 5 ans consacrés à l’intégrale des Sonates de Beethoven pour pianoforte. Deuxième concert : sonates 19, 20, 4, 11 jouées sur un pianoforte de Theo Kobald, copie d’un instrument de Walter de 1795.

Ludwig van Beethoven (1770 – 1827) a écrit ses 32 sonates pour piano entre 1795 et 1822. Bien qu’à l’origine, elles ne soient pas destinées à être un ensemble et un tout cohérent, elles forment l’une des plus importantes séries d’œuvres dans l’histoire de la musique. Hans van Bülow les appelait « Le Nouveau Testament » de la musique («l’ancien testament» étant dans cette comparaison «Le Clavier Bien Tempéré» de Johann Sebastian Bach).

Les sonates pour piano de Beethoven sont considérées comme le premier cycle de grandes pièces de piano adaptées à l’interprétation en salle de concert. Adaptées à la fois à l’exécution privée et publique, les sonates de Beethoven forment « un pont entre les mondes du salon et de la salle de concert ».

L’intégrale de sonates de Beethoven a été donnée en 2012 à Strasbourg. Avant cela, il faut peut-être remonter loin pour une autre intégrale en Alsace. C’est dire la rareté et la chance pour le public d’un tel événement : ce sera à partir de 2018, dans un rythme agréable à suivre (deux concerts par an), à Saessolsheim.

Michel Gaechter, né à Mulhouse, a étudié au CNSM de Paris où il approfondit, grâce à Germaine Mounier, sa compréhension de l’œuvre de Chopin. Intéressé par l’école russe de piano, il se perfectionne auprès de Vitaly Margulis à la Musikhochschule de Fribourg (Allemagne). En 1984 il est lauréat du Concours International Liszt/Mario Zanfi de Parme. La seconde école de Vienne (Schönberg, Webern, Berg) constitue pour lui un centre d’intérêt essentiel. Sa transcription de Verklärte Nacht de Schönberg a su retenir l’attention du Schœnberg Center de Vienne. Par ailleurs, le renouveau de l’interprétation de la musique ancienne et la pratique sur instruments historiques le marquent profondément et influencent de façon décisive sa lecture de l’ensemble du répertoire.3

Michel Gaechter enseigne le pianoforte au Conservatoire et à l’Académie Supérieure de Musique de Strasbourg.

 

Trois vidéos de Michel Gaechter, pianoforte Theo Kobald (2011), d’après un modèle d’Anton Walter (environ 1800) :

1) avec la mécanique d’origine de Theo Kobald : Beethoven, menuet de la sonate opus 10 n°3 en ré majeur

2) avec une mécanique alternative de Benjamin Renoux : Mozart, fantaisie en ré mineur

3) Cette troisième vidéo nous fait entendre quelques extraits musicaux des deux précédentes, avec l’intervention de Benjamin Renoux, qui nous donne quelques précieuses et limpides explications…

 

Accès : Saessolsheim se trouve à 25 km au Nord-Ouest de Strasbourg (à 2 km de Landersheim, Adidas)

Il existe un bus Strasbourg – Saessolsheim et des possibilités de co-voiturage

Télécharger le pdf du programme de ce concert.